Biographie

Parcours artistique

Odile de Frayssinet utilise son savoir faire avec les fils et sa connaissance des techniques du tissage pour explorer différents territoires : Sculptures, Tablettes murales, Bijoux. Pour ses grandes sculptures, les « STELES », elle va inventer une matière, une véritable «peau», résultat d’une suite de véritables métamorphoses : partant d’un tissage réinventé de cordes agricoles en polypropylène s’élevant sur une structure métallique qu’elle aura auparavant soudée à cet effet, elle va procéder à une première transformation par le feu : les fils fusionnent, la matière se compacte.
Ces fils deviennent pour elle un matériau magique, qui se travaille à merveille, qui autorise toutes les formes, très résistant même en extérieur et qui reste très léger. Puis vient ensuite une suite de mues : terres, sables, argiles, poudre de marbre, pigments, vont entrer en scène et donner à cette peau un aspect subtil et énigmatique entre végétal et minéral. Les couleurs des oxydes qu’elle aime à mélanger vont ensuite différencier et animer chaque sculpture.
Souvent portée par la problématique du passage, elle va l’exprimer dans une autre direction, celle de ses « BARQUES », sculptures essentiellement métalliques. Elles trouvent leur raison d’être aussi bien en intérieur que sur différents plans d’eau où elles ont été souvent exposées.
De plus petite taille les « TABLETTES » sont des créations issues de la même technique et de la même réflexion et déclinent des thèmes liés au voyage, à la mémoire, et à l’archéologie.
Elle signe également des collections de BIJOUX. qui sont eux aussi créés à partir de fils.

CV

Atelier

Bibliographie

Presse, publications